Conseil d'expert

Conseils pour minimiser la condensation au bas de vos fenêtres

Avec les températures froides qui commencent à s’installer à l’extérieur, vous verrez peut-être apparaître de petites gouttes d’eau, signes de condensation, au bas des fenêtres de votre résidence. 

Avant de vous questionner sur la qualité de la fenestration de votre maison, il est important de comprendre certains principes relatifs à la condensation.

L’air est un gaz qui, en fonction de sa température, peut contenir plus ou moins de vapeur d’eau. Plus l’air est chaud, dans le cas présent, à l’intérieur de votre maison, plus il peut contenir de la vapeur d’eau. Cependant, lorsque la température chute rapidement (écart entre la température extérieure et la température intérieure), l’air ne peut plus contenir la même quantité de vapeur d’eau. Le surplus de vapeur cherchera alors à se déposer sur les surfaces les plus froides, soit le vitrage de vos fenêtres et de vos portes.

condensation-fenetres-expo-habitat-mauricie-1Source image

Pour éviter les problèmes de condensation intérieure, il est donc important de respecter le taux d’humidité maximum recommandé relativement à la température extérieure tel qu’illustré dans le tableau suivant :

Température extérieure Taux max. d’humidité relative recommandé
-30°C 15 %
-29°C à -25°C 20 %
-24°C à -18°C 25 %
-17°C à -12°C 30 %
-11°C à -6°C 35 %
-6°C à 0°C  40 %

 

Si vous possédez un échangeur d’air, c’est ici qu’il aura un grand rôle à jouer. La qualité de l’étanchéité des fenêtres présentement sur le marché ne permet plus qu’un échangeur d’air soit optionnel. D’ailleurs, si vous pensez opérer une rénovation complète des ouvertures (portes et fenêtres), il sera aussi important d’en magasiner un si vous voulez éviter, entre autres, les problèmes de condensation. 

Note : Dans certains cas où la température extérieure chuterait trop rapidement, des signes de condensation peuvent apparaître malgré le fait que votre échangeur d’air soit en marche. Il suffit alors de le laisser faire son travail, et l’humidité relative à l’intérieur de votre maison reviendra au taux recommandé.

condensation-fenetres-expo-habitat-mauricieSource image

Des gestes simples, qui peuvent sembler anodins, pourront vous permettre d’optimiser le fonctionnement de votre appareil et contribueront à réduire la condensation sur les fenêtres de votre maison :

    • Limitez la quantité de plantes à l’intérieur de la maison;
    • Assurez-vous que votre sécheuse est bien raccordée;
    • Conservez une température intérieure stable;
    • Évitez d’entreposer votre bois de chauffage au sous-sol;
    • Activez les ventilateurs de la cuisine et de la salle de bain pendant et après chaque utilisation, en prenant soin de ne pas prolonger indûment les douches;
    • Assurez-vous que les grilles de ventilation sont localisées aux bons endroits et ne sont pas obstruées;
    • Retirez les moustiquaires de vos fenêtres;
    • Abstenez-vous de fermer les stores ou les toiles pendant la soirée pour permettre à la chaleur provenant du système de chauffage de réchauffer le vitrage.

Bye bye automne, bonjour hiver!


Pour consulter des experts sur le sujet, recherchez les entreprises spécialisées en portes et fenêtres ou encore en chauffage et climatisation dans la liste des exposants du salon Expo habitat.Il est également possible d’en trouver parmi les membres de l’APCHQ

—————Entrevue et rédaction par : Valerie R. Carbonneau, Journaliste