Espace Expo habitat : un concept bien pensé!

Depuis le 17 juillet dernier, les Trifluviens et leurs visiteurs peuvent profiter des installations urbaines colorées de l’Espace Expo habitat, sur l’esplanade du parc portuaire, en plein centre-ville.

Objectifs? Vivifier par du mobilier urbain un espace public dénudé de tout événement estival, en faire profiter la collectivité, mettre en lumière le talent de professionnels locaux et favoriser une démarche de développement durable.

Chapeau les filles!

C’est de main de maître que Nancy Gagné, designer et spécialiste  en aménagement d’espaces intérieurs et extérieurs, et Janie Belcourt, créatrice de mobilier connue sous le nom de Cowboy Sam, ont conceptualisé, géré et produit le projet… à la vitesse grand V! En 10 jours, top chrono!

Un merci spécial à Diane Létourneau et Fédéric L. Lajeunesse pour leur collaboration à l’étape de la conceptualisation. 

Construire intelligemment

Le besoin de meubler l’esplanade du parc portuaire était bien réel. Les gens ne s’y promenaient que très brièvement, faute d’espaces invitants pour y passer davantage de temps de qualité.

C’est en totale harmonie avec l’architecture du lieu et son potentiel d’utilisation que le parc urbain fut brillamment créé.

Les duos de sièges uniques imbriqués à même l’escalier de l’esplanade invitent les passants à prendre une pause, discuter entre amis et profiter de la vue fluviale.

Les balançoires fabriquées à partir de skateboards font la joie de toute la famille.

La banquette sculpturale géante propose une dizaine de places assises dans une configuration créative et funky. Magnifique, de jour comme de soir!

    

La zone de coworking – de type maisonnette – avec alimentation électrique ravit les télétravailleurs. Ne soyez toutefois pas surpris d’y retrouver des lève-tôt, munis de leur grille-pain, déjeuner tout en admirant le lever du soleil!

Objectif : récupération!

Les créatrices principales du projet, Nancy Gagné et Janie Belcourt, sont toutes deux reconnues pour exceller dans le design de récupération, communément appelé le upcycling. Construire de manière écoresponsable, oui, c’est important!

La quasi-totalité du parc urbain a donc été créée à partir de déchets industriels revalorisés en objets design fonctionnels.

Des barils de plastique convertis en abat-jours; des retailles de production transformées en vire-vents; du bois de construction déclassé employé pour la charpente des installations; des tourets industriels utilisés comme surfaces de comptoir-bars; des tables à pique-niques issues d’un hôpital local.

Le parc urbain du parc portuaire de Trois-Rivières : la notion d’être bien chez-soi et de redécouvrir sa ville.

Un projet rendu possible grâce à à la collaboration de plusieurs entreprises d’ici :